Dédramatiser la recherche numérique?

Faire de la recherche en sciences sociales en utilisant des outils numériques n’est peut-être pas si compliqué que ça, malgré l’usage de mots qui intimident parfois, comme « humanités digitales », « digital research », « internet research », etc. On pourrait même dire que la plupart des chercheurs en font déjà sans même forcément s’en rendre compte. Ça peut commencer par une recherche sur Google, quand on s’interroge sur les meilleurs mots clés à utiliser, ou lorsqu’on analyse d’une page Facebook pour chercher l’inspiration pour de nouvelles thématiques de recherche.

screen-shot-2013-03-14-at-10-43-36-am

C’est ce dont nous tentons de convaincre les chercheurs parfois réticents dans l’article coécrit avec deux jeunes chercheurs, Digital Research and Methods For All (Researchers), paru tout récemment dans le dernier Bulletin de la société suisse de sociologie. En passant en revue rapidement les différentes méthodes couramment utilisées et en donnant quelques exemples, nous plaidons pour que ces méthodes soient dédramatisées pour se voir intégrées dans un avenir proche au sein des cursus des sciences sociale en Suisse.

Publicités

Peut-on espionner des journalistes?

On apprend début novembre, au Québec, que trois journalistes réputés ont été mis sous surveillance par les services secrets québécois, Sureté Québec. Scandale assuré. L’occasion de reparler de la problématique de la surveillance de masse opérée par les gouvernements à des fins de sureté. On pense évidemment à la lutte contre le terrorisme mais aussi à l’affaire Snowden. Alors, cette vie privée? Où la mettre? Tout est-il permis? Doit-on renoncer même à la liberté d’expression de la presse? Entretien de votre serviteur sur le sujet sur Radio Canada.

sq

Trump, c’est fini?

Le 9 novembre 2016, de 18h00 à 19h30, le professeur André Mondoux me fera l’honneur d’intervenir dans mon cours Médias & société à l’occasion des résultats des élections américaines. Lors de cette conférence ouverte au public, il proposera une réflexion nourrie par une analyse médiatique des médias qui couvrira les malheurs de l’arène politique, l’usage des médias socionumériques aux petites heures du matin, du journalisme qui s’ouvre de plus en plus aux flux de données, ainsi que des discours d’une « droite décomplexée » n’hésitant pas à accuser les médias officiels de faire dans le complot politique.

trump

L’actualité par Google

Le mercredi 5 octobre, j’aurai le plaisir d’accueillir la chercheure Anna Jobin du département des Science & Technology Studies de la Cornell University qui nous présentera une conférence intitulée L’année en recherches: une mise en scène algorithmique de l’actualité par Google. Elle proposera une analyse des conditions algorithmiques de production et de présentation du rapport annuel proposé par Google, « l’année en recherches », également connu sous l’appellation « Zeitgeist ».

annonce-conference-jobin-vsc-aj-teamwork_cadree